top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAemium

Comment se parfumer correctement

Votre parfum ne tient pas longtemps et vous vous sentez obligé de réappliquer quelques sprays en milieu de journée ? Sachez que cela vient parfois du mode d’application, et non du parfum en lui-même. Voici donc aujourd’hui quelques conseils afin de vous parfumez rapidement et efficacement !


« L'élégance est un tout, et ce qui ne se voit pas compte

autant que ce qui se voit » - Christian Dior


1. Les différents types de parfums.


Pour commencer il est important de pouvoir différencier si votre produit est une eau de parfum ou bien une eau de toilette. Leur composition en alcool et surtout en concentré étant assez différentes, leur utilisation le sera également.


La concentration d’une eau de toilette étant nettement plus faible (entre 7 et 13%) que celle d’une eau de parfum (entre 13 et 25%) il est préférable d’être plus généreux sur le nombre de pulvérisations lors de l’application. Tandis que pour une eau de parfum il suffit de 2 à 3 pulvérisations pour le faire tenir toute la journée. Au-delà des 25% de concentration, il s’agit d’un concentré de parfum dont l’utilisation doit être très légère.

2. Une application efficace.


Il n’est nullement nécessaire de surdoser la quantité de parfum lorsque vous vous appliquez ! Tout ce que vous obtiendrez c’est une senteur altérée et un mal de tête assez intense…

Pour bien se parfumer il suffit de respecter la légèreté du produit, et le vaporiser à une distance raisonnable de votre peau, soit entre 10 et 20cm. Mais surtout, il faut connaître les endroits stratégiques d’application !


Pour cela rien de plus simple : il faut viser les points de chaleur de votre corps. La chaleur de ces zones provient de la pulsation sanguine de nos veines et c’est grâce à cette chaleur que le parfum va pouvoir se diffuser tout au long de la journée. En voici une liste afin de vous aider à les repérer : poignets / cou / buste / derrière les genoux / le creux derrière l’oreille / le plis du coude …


Afin d’optimiser la tenue de votre parfum, il peut être envisagé de l’appliquer tout de suite en sortant de votre douche, la chaleur de votre corps aidant à diffuser la senteur, mais également après avoir appliqué une crème hydratante sans parfum. Vous pouvez également appliquer votre parfum sur vos vêtements et accessoires, tel que sur une écharpe, un pull ou même votre élastique pour cheveux !


Néanmoins il est fortement déconseillé de frotter le parfum sur vos poignets lorsque vous l’appliquez ! Ce geste a tendance à altérer les notes finales... Evitez également la vaporisation directe sur vos cheveux, l’alcool peut les abîmer et agresser votre cuir chevelu qui est une zone sensible.


3. Q&A pour aller plus loin


Est-il indispensable d’avoir un parfum pour le jour et un pour le soir ? Indispensable non, mais c’est un plaisir qui peut s’avérer complexe. Tout dépend des goûts bien entendu mais chez Aemium nous pensons qu’il est bien d’utiliser un parfum plus fort la journée afin qu’il tienne correctement toute la journée, puis de changer pour une senteur plus délicate et sensuelle le soir, que ce soit pour une soirée, un cocktail ou votre simple plaisir.


Pourquoi changer de parfum au fil des saisons ? Généralement nous utilisons un parfum pour transmettre un sentiment, un ressenti, ou même une personnalité. Mais il est vrai que le changer au fil du temps et des saisons est également fortement apprécié. Il est fréquent d’utiliser des parfums floraux, sucrés et frais au cours du printemps et de l’été, puis de changer pour un parfum plus chaleureux et réconfortant dès que l’automne et l’hiver approchent.


Est-ce que tous les parfums s’adaptent à tous les âges ? Là encore il s’agit d’une question de goûts. Même si certaines senteurs ont tendance à plaire à des tranches d’âge spécifiques, comme par exemple la jeunesse qui penche pour des parfums sucrés et fruités, cela n’est qu’un effet de mode. Chez Aemium nous n’avons aucune barrière d’âge. De même, tous nos parfums sont unisexes parce que nous sommes persuadés qu’une senteur ne devrait pas définir un genre. Ainsi, on associe souvent l'odeur de rose aux femmes alors qu'elle était, au 17ème siècle, une des notes favorites des hommes, dont Louis XIV.


77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page