top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAemium

Les bons conseils pour conserver son parfum des années entières !


Parce que chaque fragrance est unique et que chaque ingrédient a des caractéristiques qui lui sont propres, la qualité de conservation est très variable d’un parfum à un autre. Les parfums naturels seront plus délicats à conserver, puisqu’ils pourront évoluer un peu plus olfactivement, dans le temps.  


Néanmoins, la durée de vie d'un parfum dépend vraiment de la manière avec laquelle il est utilisé, stocké, conservé. Et les facteurs garantissant une longue conservation sont toujours les mêmes. C’est ce que nous allons voir un peu plus bas. 


Si un parfum est périmé, son application peut entraîner une odeur désagréable, des irritations de la peau ou, dans des cas extrêmes, une réaction allergique si le concentré n’est plus correctement solubilisé dans l’alcool. D’où l’importance d’en prendre soin. 

 

 

Avant d’être mis sur le marché, un parfum est en général validé d’un point de vue règlementaire pour une durée de vie minimale de 3 ans. Les maisons de parfum réalisent pour cela des tests de stabilité qui consiste à mettre le parfum à rude épreuve. Celui-ci est placé en étuve à environ 40C° pendant 3 mois, ainsi que dans une enceinte UV. Si à l’issue de ces tests, le parfum a gardé sa couleur et ses qualités olfactives, alors on sait de manière empirique qu’il pourra se conserver au moins 3 ans, sans être altéré, dans des conditions normales d’utilisation et de stockage. 


Les marques conventionnelles formulent avec des anti-oxydants et anti-UV de synthèse pour passer facilement ces tests.  Ces ingrédients sont efficaces et peu chers, mais certains, comme le BHT, sont fortement suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Chez AEMIUM, nous les avons bannis et n’utilisons que des anti-oxydants naturels, comme la vitamine E, et le meilleur anti-UV existant : ... un flacon en verre foncé !

En effet, nous nous sommes inspirés des anciens flacons à réactif du début du siècle pour protéger nos parfums. A l’époque, la pétrochimie n’existait pas et les chimistes et les pharmaciens devaient conserver leurs ingrédients naturellement dans des flacons opaques ou foncés. 



En fait, il y a trois facteurs indéniables qui jouent sur la qualité de la conservation d’un parfum : les UV (A et B), la chaleur et l’exposition à l’air  

 

  1. Il faut éviter d’exposer les flacons à la lumière du soleil car les rayons UV du soleil sensibilisent le parfum. Certaines molécules et ingrédients naturels des concentrés (comme la Bergamote) sont particulièrement sensibles à la lumière : elles peuvent changer de couleur et d’odeur. 

  2. De fortes chaleurs et des variations de températures non constantes peuvent nuire à la composition chimique du parfum.  Comme le vin, un parfum devrait idéalement être dans une pièce avec une température contrôlée, constante. Certains placent ainsi leur parfum dans leur frigo. Si c’est une méthode efficace pour garder très longtemps un parfum, il faut être vigilant car des températures trop basses, inférieures à 4C° peuvent faire précipiter des huiles essentielles. Et s'il y a précipité, cela veut dire que la solution n’est plus homogène !  

  3. Une exposition à l’air ambiant, et notamment à l’humidité, est le dernier facteur qui va faire vieillir vos parfums. N’oubliez donc jamais de refermer votre flacon si celui-ci est rechargeable. Il faut également savoir que lorsque vous pulvérisez du parfum, pendant que la pompe vaporise, celle-ci laisse rentrer un peu d’air à l’intérieur du flacon, par un petit évent. C’est pourquoi, le vieillissement d’un parfum n’est pas linéaire : plus le flacon va être utilisé, plus la fragrance va être exposée à de l’air. La présence d’oxygène et d’eau va accélérer son oxydation.  


 

En conclusion, quels conseils retenir ?

  • Même si la salle de bain, pièce chaude et humide, n’est pas idéale pour stocker nos parfums, il faut surtout éviter la lumière directe et les chaleurs extrêmes.  

  • Nous vous conseillons donc d’éloigner vos parfums des fenêtres et radiateurs dans toutes pièces de la maison. 

  • Il faut également s’interdire de laisser un parfum dans une voiture (les variations de température y sont trop extrêmes) 

  • Si vous souhaitez conserver très longtemps un parfum, vous pouvez le mettre en bas de votre frigo ou, mieux, dans votre cave à vin.  

  • Enfin, nous vous déconseillons de secouer vos flacons ! Même s’il est fréquent de secouer un produit de beauté avant de l’appliquer, il n’en est pas de même concernant les parfums ! Vous risquez de fragiliser et casser certaines notes mais surtout d’accélérer son oxydation en le mélangeant avec l’air contenu dans votre flacon. 


Et maintenant, à vos parfums !





23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page